Calendrier des événements

Partager sur :

Soutenance HDR à l'ESA

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la soutenance HDR de Sébastien Couvreur (enseignant-chercheur en productions animales), qui sous réserve de validation par le jury, aura lieu le :

  

Vendredi 9 décembre 2022

à 09h30 Amphi de La Bouillerie (2290)

et

Accès visio : https://zoom.us/j/96801585971)

  

Titre de l’habilitation à diriger des recherches :

Services rendus par les prairies sur la qualité des produits et la santé animale pour la transition agroécologique de l’élevage bovin.

 

Résumé :

Les prairies constituent un atout à faire valoir pour l’élevage bovin dans un contexte de remises en question de la part de la société. Sous influence forte des conditions locales pédoclimatiques et socio-économiques, elles sont présentes à des degrés variables dans les assolements, de composition floristique variée et valorisées de différentes manières. Elles peuvent ainsi assurer une multitude de services permettant de répondre aux attentes sociétales, en lien avec la transition écologique de l’agriculture. Malgré ce constat en leur faveur, leurs surfaces décroissent en France depuis plus de 40 ans et ce malgré un nombre important de résultats de recherche et d’actions de développement.

Ceci questionne directement 3 dimensions de l’accompagnement au maintien des prairies :

(i) l’existence de connaissances situées sur les services rendus par les prairies, en particulier la qualité des produits et la santé animale ;

(ii) le développement d’outils pour valoriser les prairies en élevage adaptés à une diversité d’usages, en particulier dans le contexte de la révolution numérique ;

(iii) les facteurs socio-économiques qui permettent de comprendre la diminution des surfaces en prairie malgré les connaissances et dispositifs d’accompagnement existants. Les travaux que j’ai menés, au cours de ma thèse à INRAE et de mes activités de recherche au sein de l’USC Systèmes d’élevages de l’ESA, ainsi que ceux que je souhaite développer ont pour objectif de contribuer à améliorer les connaissances sur ces 3 dimensions.

J’ai étudié les effets des prairies sur la qualité des produits laitiers et viande bovine par le biais d’expérimentations et d’approches multicritères en élevage. J’ai montré que la prairie, essentiellement pâturée, permet de modifier la composition fine de la matière grasse avec des effets sur les propriétés technologiques de la matière grasse laitière, la texture des produits laitiers, la couleur de la viande et la valeur nutritionnelle des produits. Au regard de l’intérêt nutritionnel du transfert de métabolites secondaires pour la santé humaine, je questionne l’intérêt de ces métabolites pour la santé des animaux.

J’ai étudié la faisabilité technologique de développement d’outils numériques pour permettre de mieux gérer la santé et le bien-être des ruminants au pâturage. J’ai pour cela co-encadré un travail de thèse (L. Riaboff) qui a permis de développer un cadre méthodologique de traitements de signaux accéléromètre et GPS pour prédire de façon robuste 6 comportements au pâturage. Ce cadre a été validé en situation concrète en permettant de relier comportement et structure de la parcelle pâturée mais aussi comportement et situation sanitaire dégradée (boiterie). Au regard des résultats, je questionne l’intérêt en pratique de ces outils pour les éleveurs et les conseillers au service de la transition agroécologique.

Enfin, j’ai développé des travaux pour comprendre à l’échelle de la prise de décision principale, la cellule décisionnelle ou l’éleveur, les raisons permettant le maintien des prairies dans les élevages. J’ai pour cela co-encadré un travail de thèse (T. Petit) qui a permis, par une analyse processuelle de pratiques de conduite des prairies associée à une approche de sociologie compréhensive, de comprendre les dynamiques de maintien des prairies dans les élevages et les logiques fourragères associées. A l’issue de ces travaux, je questionne les dispositifs d’accompagnement qui, développés de façon générique et top-down, ne trouvent pas leur place dans des dynamiques locales de débat des rôles et façons d’accompagner les éleveurs dans la gestion de leurs prairies.

Au sein de l’USC Systèmes d’Elevage, je souhaite mettre en articulation les connaissances scientifiques et méthodologiques acquises lors de mes précédentes expériences, dans le cadre d’un projet visant à co-construire des dispositifs d’accompagnement au maintien des prairies, mobilisant les intérêts de la diversité prairiale pour un pilotage intégré du système fourrager et de la santé animale. Mon projet se structure autour de 3 objectifs :

(i) Caractériser la valeur santé animale des prairies (parcelle) sur la base des teneurs en composés métabolites secondaires en fonction de la diversité floristique, du stade végétatif et de la conservation ;

(ii) Comprendre la façon dont les éleveurs conçoivent et mettent en pratiques le rôle de la diversité des prairies (parcelle et parcellaire) dans l’alimentation, le bien-être, la santé et la robustesse animale ;

(iii) Construire avec les éleveurs, vétérinaires et conseillers, des dispositifs de gestion des prairies dans leur diversité intégrant des indicateurs sanitaires en plus des indicateurs couramment mobilisés (techniques, économiques et environnementaux).

  

Composition du Jury :

  • Bertrand DUMONT, Directeur de Recherches, rapporteur
  • Laurent HAZARD, Directeur de Recherches, rapporteur
  • Magali JOUVEN, Professeure, rapporteure
  • Philippe LESCOAT, Professeur, examinateur
  • Annabelle MEYNADIER, Professeure, examinatrice
  • Sylvain LERCH, Chargé de Recherches, examinateur
  • Claire MANOLI, Enseignante Chercheur ESA, membre invitée

 

 Au plaisir de vous compter parmi nous.

 

Vendredi 9 décembre 2022
09h30 (GMT +1)

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Vendredi 9 décembre 2022
09h30 (GMT +1)
  • Ajouter à mon agenda